Sésame, ouvre-toi… 😇

J’adore ces comtes des 1001 nuits et en particulier la légende d’Ali Baba, mais ce n’est pas de cela que je vais vous parler aujourd’hui.
C’est de mon huile préférée dont il va être question.

Mon « huile unique » :
usage interne comme externe, visage-corps-cheveux comme cuisine, aussi thérapeutique que cosmétique! –
J’ai nommé l’huile de sésame au doux parfum de gâteau oriental!

UN PEU D’HISTOIRE ET DE GÉOGRAPHIE

Comme son nom savant l’indique (Sesamum Indicum), le sésame est une plante originaire de l’Inde, de la famille des pédaliacées. Elle a besoin de chaleur pour s’épanouir, aussi la  trouve-t-on essentiellement dans les contrées tropicales. Le sésame est aujourd’hui produit en Asie du Sud-Est, en Afrique et même en Amérique du Sud. Sa graine est tantôt couleur ivoire, tantôt brune.

Parvenu en Mésopotamie 2000 ans av. J.-C, il fut par la suite diffusé en Méditerranée : marchandise précieuse dans le commerce entre l’Inde et la Méditerranée, il a dû être connu à cette époque-là dans la Corne de l’Afrique.

L’utilisation, en particulier, de l’huile de sésame pour les soins de santé et de beauté, s’est vite répandue en Afrique, au Proche et au Moyen-Orient, en Asie Mineure et dans le Sud du bassin méditerranéen.

La plante fit son entrée en Amérique, au cours de la période de la traite des Noirs.

COMPOSITION ET QUALITÉS 

L’huile de sésame est majoritairement composée d’acides gras insaturés (oméga-6 & -9). Elle est également très riche en fibres, protéines, vitamines (dont la vitamine E) et minéraux. Ses richesses sont une véritable corne d’abondance. Le site bio-logique.info les a ainsi répertoriées : calcium, cuivre, magnésium, fer, zinc, phosphore, potassium, vitamines B9, B6 et E.

L’huile de sésame contient de la sésamine et de la lécithine, deux antioxydants naturels bénéfiques pour le système endocrinien et la santé du cerveau. La sésamine augmente l’assimilation de la vitamine E par l’organisme, permettant ainsi de mieux en tirer profit.

C’est une huile équilibrées en acide oléiques et acides linoléiques : 39.21% – 45.69%, ce qui en fait un allié de taille dans la lutte contre l’acné. (Je vous mets un lien vers un article qui vous expliquera très bien pourquoi : http://blossomingbioty.blogspot.com/2015/03/les-huiles-pour-soigner-lacne.html)

MODE D’EMPLOI DU TRÉSOR 

Avec cette huile, tout est possible : 

– en cuisine pour donner une saveur asiatique à vos plats (ou atténuer des troubles cardio-vasculaires grâce aux bienfaits de l’huile de sésame, « modifiant favorablement le rapport entre le bon cholestérol et le mauvais », selon le site BuddhaLine), j’aime tellement son goût léger mais particulier!

– en complément alimentaire (pour les adultes, 1 à 3 cuillères à thé par jour, avec les repas, comme supplément alimentaire naturel)

– en laxatif léger, prévenant les fréquents soucis de constipation (oui oui, et juste après une césarienne ou autre chirurgie abdominale, toute aide de ce style est bonne à prendre!)

– en bain de bouche (ce gargarisme qu’on appelle le gandoush, en ayurveda : « mastiquer » l’équivalent d’une cuillère à soupe d’huile de sésame dès le lever, pendant une vingtaine de minutes, en vaquant à ses activités quotidiennes, puis recracher dans les toilettes… L’huile s’est opacifiée et blanchie, signe qu’elle a absorbé les bactéries qui occupaient votre bouche après la nuit. Après cette purification bucco-dentaire, achever le nettoyage en se rinçant la bouche à l’eau claire : gencives assainies, dents blanchies, énergie vitale réveillée dans tout le corps seront au rendez-vous…)  J’ai cessé de pratiquer ce soin avec les nausées du début de grossesse, mais je vais peut-être m’y remettre…juste avant le jus de citron matinal. 😋

– en usage externe pour les cheveux, le corps ou le visage.

Comme l’huile de sésame peut être allergisante, il vaut mieux procéder à un test cutané 48h avant son utilisation. Pour cette raison, elle n’est pas recommandée aux femmes enceintes ou allaitantes ni aux très jeunes enfants, pour ces raisons-là. Mais après cette vérification d’usage, elle s’avère être un véritable trésor cosmétique, pour toute la famille! 

Aujourd’hui, pas de discussion culinaire – Ça viendra! 😜 -, je vais évoquer seulement diverses manières de se servir de cette huile en externe.

Usage thérapeutique

Depuis près de 5000 ans, l’ayurveda, médecine indienne séculaire, multiplie les traitements à l’huile de sésame.

Qu’il s’agisse du Shirodhara anti-stress bien connu (filet d’huile chaude sur le front), du full-body massage Abhyanga qui amenuise les tensions ou du Panchakarma purificateur, l’huile de sésame  sert de base à toute une kyrielle de soins.

– Antioxydante, elle favorise le renouvellement cellulaire, possède des propriétés anti-infectieuses, voire cicatrisantes. C’est une aide précieuse lorsque des soucis d’eczéma, de psoriasis ou autre désagrément dermatologique du même ordre vient nous gâcher la vie!

Elle est particulièrement appréciée parce qu’elle conserve toutes ses propriétés une fois « craquée » pour éliminer toute trace d’eau dans sa composition, de manière à la densifier, c’est-à-dire chauffée à environ 100 degrés C (une goutte d’eau versée sur l’huile fait entendre alors un crépitement doux : crac!), ce qui est loin d’être le cas de la majorité des huiles végétales.

Selon les bases de l’ayurvéda, l’huile de sésame est très équilibrée et agit positivement sur les trois doshas (les différentes constitutions qui peuvent nous caractériser, en fonction de notre personne et des différents âges de la vie) : elle équilibre très nettement Vata (en combattant la sécheresse des tissus), stimule Pitta (elle réchauffe l’organisme) ainsi que Kapha (elle stabilise les énergies).

– Additionnée d’herbes (macérats) ou d’huiles essentielles (synergies adaptées), elle a d’excellents effets dans la lutte contre de nombreuses pathologies.

Dans la mesure où il s’agit d’une huile sèche et pénétrante, elle offre un support de choix pour les synergies d’huiles essentielles que l’on peut utiliser pour soulager telle ou telle pathologie. Ainsi, elle s’est avérée souveraine dans mon cas que ce soit pour masser ma cicatrice de césarienne et contribuer à en éliminer les adhérences, ou pour apaiser des muscles endoloris après des séances de sport un peu ardues (ouf, la 1ère course d’endurance à cheval!)…

Au-delà de la peau, elle nourrit tous les tissus, jusqu’aux ongles et au tissu osseux, gorgé de sang et de nerfs. Quand le cartilage s’amoindrit au fil des années, l’huile prend le relais en lubrifiant les articulations. Elle ralentit  de la sorte le développement de l’arthrose, la raideur et la douleur des articulations s’estompent en partie. Chaque jour, des applications d’huile sur la nuque, les épaules, le bas du dos et les hanches, et globalement sur toutes les articulations, constituent de très loin le meilleur rempart face à l’arthrose.

Autre traitement ayurvédique à base d’huile de sésame : le soin antalgique Kanshu. Il s’agit d’un massage de la plante des pieds ou du bas du dos avec un bol, fait d’un alliage de cinq métaux. Ce petit bol rafraîchissant, recouvert d’une fine couche d’huile de sésame (ou de ghee, beurre clarifié), est utilisé en lentes rotations dans le sens des aiguilles d’une montre pour stabiliser les énergies et atténuer les éventuelles inflammations de tous les organes.

Une goutte quotidienne dans chaque narine favorise la bonne lubrification des sinus, usage qui nous paraît surprenant dans nos contrées européennes, mais très intéressante à tester avec la période hivernale qui s’approche. Moi, j’en mets aussi régulièrement dans les oreilles de mon PetitDoux!

Il y a vraiment de quoi lui attribuer une couronne de lauriers pour reconnaître ses qualités de trésor multifonctions!

Usage cosmétique

Mais l’huile de sésame s’avère aussi être un excellent produit de beauté en elle-même, au-delà de ses capacités d’excipient adapté à tout type de peau et de cheveux.

  • Pensez aux magnifiques chevelures des Indiennes : noires, souples, luxuriantes, longues… Eh bien, l’huile de sésame est un de leurs secrets!

Elle empêche la chevelure de grisonner. Une ou deux fois par semaine, une bonne friction du crâne avec de l’huile de sésame préservera toutes vos nuances capillaires.

Les cheveux maltraités par les éléments  retrouveront brillance et volume. Sans oublier que la pousse en sera accélérée (surtout si vous mélangez huiles de sésame et de ricin)! D’ailleurs, ces massages du cuir chevelu renforceront du même coup vos ongles et embelliront la peau de vos mains.

Quelques gouttes de cette huile légère et agréablement parfumée, dans un mini bain d’huile, font merveille à la place d’un après-shampoing, comme je vous l’expliquais ici : https://partoimeme.com/raiponce-raiponce-lance-moi-ta-chevelure/.

  • Comme c’est une huile sèche et pénétrante, elle permet autant de s’habiller rapidement lorsque l’on s’en est servi pour le corps (massage tonique, circulatoire, anticellulite, soin postépilatoire…), que de se maquiller aisément après l’avoir employée en sérum pour le visage.
  • L’huile de sésame étant un excellent à antioxydant, elle est fort utile en tant que soin après-soleil, mais aussi comme protection solaire à proprement parler, avec un indice anti UV de 4 : elle est donc la meilleure amies estivale, que ce soit pour notre peau ou nos cheveux, même coloré
  • Pour les mêmes raisons, elle bénéfice d’un indice d’oxydation très bas, donc si on respecte les conditions d’une bonne conservation, on peut la garder longtemps!
  • Enfin, son prix des plus raisonnables est aussi un atout incontestable!  

Qui est prêt à succomber comme moi au charme de cette merveilleuse huile au doux parfum de gâteau?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *