Connaissez-vous réellement les cinq pires ennemis de votre capital-beauté?

On va parler d’hydratation, d’alimentation, de sommeil, de lavage et d’oxydation.

Au niveau de l’hydratation
C’est un classique dont on entend systématiquement parler… Et c’est pour préserver ce capital hydratation de notre peau que sont vendues tant de crèmes soi-disant plus efficaces les unes que les autres, dans notre monde de la consommation à gogo.
En fait, l’erreur commune est la suivante : il faudrait apporter de l’hydratation externe à la surface de notre peau, pour la protéger des agressions du climat, etc. ou pour « corriger » sa tendance sèche de départ. Pourtant, il ne s’agit guère là que d’un véritable “cataplasme sur jambe de bois »! Pour que notre peau soit souple, douce et bien portante, c’est de l’intérieur que l’hydratation doit venir, il n’y a que comme cela qu’elle peut être durable et régulière! 😃
Alors…buvez-vous suffisamment?
(Attention, piège : sodas, alcools, et boissons contenant de la caféine, déshydratent en fait l’organisme!)
Au niveau de l’alimentation

Cette fois encore, il y a des choses que l’on a toujours entendues : l’abus de charcuterie donne des boutons, pareil pour le chocolat, idem pour les bonbons… Tout cela est vrai, bien sûr.
De la même manière, tout ce qui est intolérance alimentaire peut avoir des répercussions sur notre peau.
Et pour cause, puisque cette dernière est le plus grand émonctoire de notre corps, c’est-à-dire un organe chargé d’évacuer les déchets afin de maintenir l’équilibre du milieu interne!
Du coup, le risque est grand que la peau devienne grasse et que des éruptions de boutons se manifestent.

Cela dit, il y a une autre vérité évidente, mais à laquelle on pense peu : une peau insuffisamment nourrie de l’intérieur ne peut être réellement belle, car elle s’avèrera vite trop fragile, fine, vieillissant trop vite, et caetera. Autrement dit, les lipides sont nos amis : tant que nous choisissons les bons gras, et dans la bonne quantité (pour assurer l’efficacité de nos organes internes, notamment), à nous la jolie peau douce, ferme et élastique!


Au niveau du sommeil

Là, c’est bien simple, si l’on ne dort pas suffisamment, notre corps ne peut pas récupérer, la fatigue s’installe, et les déséquilibres internes comme externes (cernes, teint crayeux, ridules et autres joyeusetés) se font très vite sentir. D’ailleurs, cet épuisement pousse à compenser avec de la nourriture trop sucrée et trop grasse, à coup de fringales qui nous ramènent “vite fait (bien) mal fait” au début du paragraphe précédent… Donc bien dormir est une source importante de beauté.

En revanche, il reste un « détail » d’importance : qu’est-ce que “bien dormir »?
Dormir assez, de toute évidence ; mais aussi au bon moment, c’est-à-dire avant minuit, et sans hésiter à s’accorder une petite sieste réparatrice ; se coucher dans de bonnes conditions, aussi bien sur le plan de la luminosité (attention à la lumière bleue de nos écrans!!!) que celui de la literie et de l’atmosphère de la chambre (peut-être une bonne occasion de se renseigner sur le Feng Shui?).

Une autre dimension a de l’importance sur le plan de notre beauté : notre oreiller! Laver régulièrement la taie d’oreiller aide souvent à limiter les crises d’acné… Et corriger la manière dont on pose la tête sur l’oreiller peut aider à limiter les plis sur le visage, qui risquent fort de devenir des rides à plus ou moins brève échéance : il faut se souvenir de changer de côté quand on dort en chien de fusil… et se méfier du fait de dormir sur le ventre!

Au niveau du lavage

Nettoyer sa peau n’est pas synonyme de la décaper! Si on enlève trop souvent et abusivement son sébum, qu’on agresse notre peau avec des tensioactifs que l’on trouve aussi dans nos détergents ménages, et caetera, c’est au centuple qu’elle va nous faire payer nos méfaits : peau qui s’assèche, peau qui rengraisse trop vite, éruptions de bouton… Alors qu’il suffit d’y aller avec modération! https://partoimeme.com/hiver-proteger-sa-peau/
Et il en va de même pour notre chevelure.

Au niveau de l’oxydation

Voilà le noeud du problème, notre plus grand ennemi, celui qui nous fait vieillir plus vite, et qui provoque tant de dégâts sur notre beauté!

Voilà ce que conseille du coup le site des laboratoires pharmaceutiques bien connus, La Roche Posay :
“Au niveau cutané peut être préconisée l’administration d’antioxydants et/ou anti-radicalaires. Ces antioxydants anti-radicalaires sont soit moléculaires (ex. :Vitamine C, vitamine E, polyphénols,…) soit enzymatiques (SOD, GPx.SH, Catalase,…) soit sous forme d’oligo-éléments (Sélénium, cuivre, zinc,…) Dans le processus de vieillissement, les rayonnements solaires – en particulier les UVA – reçus quotidiennement ont une grande responsabilité, notamment dans la production de radicaux libres. Les soins quotidiens intégrant une filtration solaire sont donc tout à fait recommandés. »

Et pourtant et pourtant, ce même soleil dont on clame les méfaits à grands renforts de publicité pour les crèmes solaires est aussi l’astre qui nous maintient en vie et en bonne santé! Il fortifie les os, régule notre horloge interne, synchronise notre sommeil, améliore le moral, diminue l’hyperactivité, permet de mieux apprendre, et soigne les maladies de la peau!!!

http://www.vulgaris-medical.com/actualite-sante/le-soleil-c-est-bon-pour-la-sante
Mais comme en tout, il faut « savoir raison garder », et adopter une conduite pleine de modération : s’exposer 15 minutes sans protection solaire à horaires bien choisis, oui ; lézarder des heures sur la plage, non, même avec écran à indice 50 et tutti quanti!

Pour en finir avec ce sujet, je vous partage un article que j’ai beaucoup aimé : https://www.oleassence.fr/comment-bien-bronzer-avec-les-huiles-vegetales
Edifiant, n’est-ce pas?

Pensez par vous-même au-delà des clichés habituels, faites marcher votre cerveau au lieu de vous laisser aller à vos impulsions, soyez une beauté naturelle et intelligente plutôt que cosmétique et consumériste, bref faites fructifier votre capital-beauté!

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
    Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *