Lait de vierge 😉

Bon, voilà un titre un tantinet provocateur qui risque de faire arriver ici un certain nombre de gens aux recherches douteuses… Tant pis, je maintiens, puisque c’est le nom que l’on donne à cette célèbre recette ancienne, très connue pour ses vertus adoucissantes et éclaircissantes (non non, il ne s’agit pas ici de blanchir la peau, hein, juste d’unifier le teint et le rendre plus lumineux, bref donner à son visage l’éclat d’une English Rose!). Serait-ce l’un des secrets de beauté de Cléopâtre?

 

 

Trêve de blablablas, voici la recette de ce simplissime lait virginal : 4 grammes de teinture de benjoin + 500 grammes d’eau de rose. C’est tout!

 

Évidemment, on n’a pas toujours besoin d’une telle quantité de produit, et fonctionner en matière de poids peut s’avérer trop contraignant avec des liquides. Alors voici une petite adaptation :une dizaine de gouttes de teinture de benjoin à ajouter à 100 millilitres d’eau de rose.

 

La teinture de benjoin transforme l’hydrolat en une sorte de lait, grâce au précipité qui se produit, même s’il ne s’agit pas d’une émulsion et qu’il n’y a aucune phase huileuse dans le produit.

 

 

Du coup, cette lotion, qui peut tout à fait être utilisée comme un tonique classique (pour finaliser le démaquillage ou donner un coup de fouet matinal), est idéale pour les peaux mixtes et grasses dont elle resserre les pores. Pour ma part, c’est un autre aspect qui m’intéresse, pas tellement le côté astringent : l’action sur les taches pigmentaires qu’ont provoquées sur mon front le désordre hormonal de la grossesse et le soleil de Tahiti… Eh bien, en combinaison avec d’autres actions dont je vous parlerai plus tard si cela vous intéresse, c’est effectivement très efficace!

 

Pour en personnaliser les effets, on peut choisir un autre hydrolat que l’eau de rose. On en trouve en magasin bio, parfois en grande surface, souvent dans les épiceries orientales (ce n’est en revanche pas dans la culture asiatique) mais on vérifiera chaque fois que l’on n’a pas acheté une bête eau aromatisée.

 

 

Les propriétés sont diverses :

l’eau de fleur d’oranger est hydratante, rafraîchissante, éclaircissante, apaisante : c’est un tonique très doux qui est parfait pour les peaux délicates, que ce soit celles des bébés ou des personnes d’âge mûr. Son odeur très douce et légèrement sucrée (elle fait penser aux pâtisseries méridionales et orientales!!!) rassure et réconforte, quelles que soient les difficultés ;
l’eau de rose est astringente, régénérante, tonifiante, rafraîchissante et anti-rides, parfaite pour les peaux matures, réactives, couperosées. Sur le plan moral, son odeur puissante a pour effet d’apaiser les tourments et de soulager les tensions ;
l’hydrolat (ce mot est un synonyme d’”eau florale”, au fait!)d’hamamélisest très apprécié des peaux sensibles sujettes aux rougeurs car il favorise la microcirculation sanguine, mais aussi des peaux mixtes et grasses, du fait de ses vertus toniques, astringentes et purifiantes;
l’hydrolat de lavande est rafraîchissant et apaisant (parfait sur des coups de soleil, des brûlures, des piqûres), cicatrisant (adieu boutons et imperfections!), très bon allié pour l’été qui approche (si si, même si la météo actuelle laisse à désirer!);
l’hydrolat de mélisse est anti-âge, adoucissant, apaisant sur la peau, mais aussi calmant et relaxant pour le moral;
l’hydrolat de géranium sent très bon, réveille l’éclat de la peau… et éloigne les moustiques!

 

Voilà ceux qui ont croisé ma route jusqu’ici, mais entre les salons bio, les marchés de producteurs, les magasins bio, les sites genre Aromazone et caetera, on peut en trouver bien d’autres!

 

Quant àla teinture de benjoin, on peut la trouver en pharmacie.

 

 

Il est aussi possible de la faire soi-même, puisqu’il s’agit simplement de faire fondre de la résine de benjoin (qu’on trouve parmi les encens) dans de l’alcool : réduire en poudre dans un mortier 20 grammes de résine de benjoin, puis la verser dans un flacon avec 100 millilitres d’alcool ; agiter le flacon fermé tous les jours pendant environ deux semaines, avant de filtrer le mélange obtenu et d’y rajouter à nouveau 100 millilitres d’alcool.
Attention à ne pas en renverser pendant cette dernière manoeuvre… : j’ai fait des taches collantes et indélébiles sur des tommettes, de cette manière!

 

 

Substance précieuse, le benjoinest connu comme un antiseptique pulmonaire puissant,qui protège la peau et s’emploie pour apaiser des problèmes cutanés très variés du genre acné, couperose, psoriasis… Son odeur chaude, balsamique et vanillée apaise aussi le cœur et l’esprit.

 

Bref, il s’agit là d’une vraie petite merveille, facile, économique et rapide à faire…


Un vrai chouchou du quotidien pour moi! (Aaaah, ce goût des profs de lettres classiques pour toutes ces délicatesses d’autrefois!!!)


Qui se lance dans la création du lait virginal? 😃
Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 21
    Partages

8 Comments

  1. Valérie

    Bonjour Françoise, peux-tu me dire dans quelle boutique, pharmacie, tu te procurais les ingrédients à Tahiti? Je suis partante pour essayer!
    Bisous d’une prof de Lettres Classiques excitée à l’idée de fabriquer de la potion magique! 🙂

    Répondre
    1. Françoise Barkhausen

      Coucou Valérie, je ne sais plus si je t’avais bien répondu par Facebook… Je trouvais plein de choses à la pharmacie de Paea. Nirvana, la pharmacienne, est une perle qui peut te donner plein d’infos!
      Plein de bisouxxx de l’autre bout du monde!

  2. Véronique

    Moi 🙂 j’essaie ça très vite et je reviens vers toi te dire ce que j’en pense ! Bisous jolie Françoise et merci pour ton partage !

    Répondre
    1. Françoise Barkhausen

      Alors, alors? 😉

  3. Abiven

    comment fait-on l’eau de rose à partir de pétales ? j’ai envie d’essayer

    Répondre
    1. Françoise Barkhausen

      Bonsoir Martine, le prochain article vous est dédié! 🙂

  4. chamane

    pour une bonne action circulatoire, la décoction de feuilles de noisetier ( qu’ il soit américain dit hammamelis ou européen)
    environ 10 feuilles par litre
    ajouter un conservateur; souverain contre les jambes lourdes par pulvérisation

    Répondre
    1. Françoise Barkhausen

      Voilà qui est intéressant! Je testerai cela prochainement… Merci Chamane!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *