La fin des envies…

Evidemment non, je ne parle pas d’atteindre un état de béatitude tel que le sage ne ressent plus le moindre désir!

 

Je parle d’envies un peut particulières. Des envies qui nous pourrissent la vie: j’évoque tout simplement ces vilaines petites peaux sur le pourtour des ongles, qui tendent à s’assécher en ces temps hivernaux, qui s’accrochent dans les pulls et les collants… ( Hé oui, ces petites peaux s’appellent des envies !) Ces envies donc, on (ou cela ne concernerait-il que moi?!) a tendance à arracher d’un négligent coup de dents, au risque de se faire saigner, d’avoir la cuticule qui s’infecte, et d’avoir très mal plusieurs jours du coup! (Sans même parler de l’effet désastreux esthétiquement en terme de « mains soignées »!)

 

Eh bien, grâce à la gentille esthéticienne qui m’a fait un soin de beauté des pieds (cadeau de moi à moi pour me souhaiter une bonne fête!!!), je connais les deux astuces nécessaires pour éviter ce genre de problèmes.

 

 

  1. Il suffit de plonger ses ongles dans un petit bol d’eau (avec un peu de savon, ou un peu d’huile, ou d’eau toute simple) AUSSI SOUVENT que nécessaire avant de prendre le temps de repousser les cuticules en douceur. Pour moi, jusque-là c’était une étape un peu ingrate et relativement longue à faire en début de soin et puis c’est tout.
  2. Une « eau émolliente » apporte une aide appréciable. Bien entendu, on en trouve plein dans le commerce, dans les marques conventionnelles aussi bien que d’autres plus saines. Mais le mieux est encore d’en faire soi-même. C’est très simple, en plus! Dans un petit flacon (genre bouteille de vernis vide et bien désinfectée), on verse 10% de glycérine végétale (agent hydratant et adoucissant pour les cheveux), puis on complète avec de l’eau minérale ou un hydrolat que l’on apprécie. On agite bien, et hop, on n’a plus qu’à appliquer ce produit avec un petit pinceau sur le pourtour de l’ongle avant de repousser délicatement les cuticules.

 

Et voilà, l’affaire est dans le sac en  deux temps-trois mouvements!

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 2
    Partages

1 Comment

  1. margue

    Hum, en deux temps trois mouvements, pour les initiés 😉 Il faudrait que je m’y mette car je ronge toujours mes peaux (eh oui) . Mais pfff, quand ?? 😉 A quand un stage manucure chez toi ( Dit la fille qui, comme d’hab, est sortie de chez elle ce matin pour allez travailler, sans avoir mis de maquillage (mais ça c’est habituel), mais sans avoir non plus appliqué quoi que ce soit sur son visage, ou ses mains… La douche et basta 😉 A là là j’ai des progrès à faire!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *