Coming out 2 et Fleurs de Bach

Voilà voilà, je suis certifiée en Fleurs de Bach depuis le début du mois de mars. 😇

Mais je n’ai rien dit parce que je voulais vous préparer une petite série d’articles sur le sujet. (Et la vie m’a apporté suffisamment de vagues, si bien que le temps m’a manqué ces dernières semaines, mais j’en parlerai peut-être dans un autre article.)

Bref, cette fois, le moment est venu de développer sur le sujet. 😜

Que sont les Fleurs de Bach?

Ce sont des élixirs floraux, au nombre de 38, conceptualisés par un médecin anglais au début du XXème siècle.
Au cours de ses années de recherche et de travail en laboratoire à Londres, Edward Bach travailla beaucoup au développement des vaccins bactériologiques avant de découvrir l’homéopathie et de transformer ses vaccins en « nosodes intestinaux » (vaccins homéopathiques).
Mais lui-même avait négligé sa propre santé, et un jour où il s’effondra dans son laboratoire, on lui découvrit un cancer déjà bien avancé. Il choisit alors de se retirer à la campagne, et c’est dans ce cadre qu’il va créer ses remèdes à base de plantes, en développant sa sensibilité au contact de la nature.
Les quelques mois qui lui restaient à vivre se transformèrent en années qui lui permirent de ne mourir qu’à l’âge de 50 ans dans son sommeil. 😜

Mais qu’appelle-t-on « élixir floral »?

Tout simplement des préparations à base de plantes solarisées ou portées à ébullition dans de l’eau, auxquelles on ajoute de l’alcool pour la conservation.
Les Fleurs de Bach sont diversement reconnues selon les pays : en France, Wikipedia montre qu’une certaine méfiance est de mise (même si elles sont très utilisées dans un certain nombre de contexte, notamment celui des concours hippiques!) ; mais les élixirs floraux sont remboursés par les organismes de santé publique en Allemagne, en Belgique, en Suisse, à Cuba ; en Italie on les considère comme des médicaments et ils sont vendus exclusivement en pharmacie ; quant à l’Espagne, elle leur reconnaît une telle utilité publique que c’est en faculté de médecine que la méthode des Fleurs de Bach est enseignée, sous le nom de florithérapie ou thérapie florale! 😇

A quoi servent, concrètement, les Fleurs de Bach?

Elles sont un outil précieux de connaissance de soi, tout d’abord.
Comme disait Edward Bach lui-même, « quand notre âme et notre personnalité sont en harmonie, tout est joie et paix, bonheur et santé ». Mais force est de constater que cela reste bien souvent un idéal, et que nous n’en sommes pas tous là, tant s’en faut.

Nombre d’entre nous sont impactés au quotidien par leurs émotions sous toutes leurs formes, qui -mal gérées- seront le berceau de tensions tant morales que physiques et pourront dégénérer en maladies, qu’Hippocrate considérait déjà comme la conjugaison de raisons cachées et de causes apparentes.

Ainsi, les Fleurs de Bach nous offrent un outil simple et efficace pour surmonter les petites et grandes colères du quotidien, pour retrouver sa confiance en soi, pour mieux se connaître soi-même, pour différencier une peur utile d’une peur immobilisante et mieux agir ensuite, pour tenir compte des différentes manifestations de découragement et retrouver ensuite courage et force, pour nous ramener à l’instant présent dans nos ressentis et pensées, pour faire face à des situations spécifiques genre convalescence, deuil, examen, fatigue, maladie, stress, surmenage, régime, voyage, moments caps de la vie…

À qui sont-elles destinées?

Les Fleurs de Bach proposent à tout un chacun une méthode simple d’utilisation et accessible pour retrouver responsabilité et autonomie dans sa capacité à s’occuper de soi, à prendre soin de soi-même.

Pour en profiter, il faut être prêt à prendre le temps de se mettre à l’écoute de soi-même, à faire attention à ses aspirations personnelles les plus profondes, à agir ensuite en fonction des signaux que nous envoient à chaque instant nos émotions.
Bien souvent, le processus est simplement celui-ci : on a un déséquilibre ou un problème à régler – Que ce soit physiquement ou moralement! -, on prend conscience de l’impact de ses émotions, on a envie d’aller plus loin dans cette découverte, et la prise des Fleurs de Bach accompagne un processus de travail approfondi sur soi, donnant le désir d’en savoir encore davantage pour partir à la recherche de ce qu’on est vraiment et de sa mission de vie. D’une certaine manière, les Fleurs de Bach donnent accès à une sorte de thérapie brève, faisant travailler sur le COMMENT améliorer la situation : idéal pour compléter des travaux plus longs sur le POURQUOI!

Un des grands atouts de cette méthode réside dans le fait qu’elle s’adresse à tout public sans restriction d’emploi : enfants dès la naissance, femmes enceintes, animaux, plantes… Il n’existe aucune contre-indication, aucun danger ni risque d’accoutumance, aucun risque d’interférence avec un traitement médicamenteux ou autre. 😇😇😇
Les effets sont différents selon les gens : les réactions sont étonnantes pour soi-même et dénotent une évolution, ou c’est l’entourage qui note un changement et pas la personne.
Au pire, si on se trompe de fleur, l’impact se situera autre part et il ne peut qu’être positif. 😜

Quelles sont les limites des Fleurs de Bach?

Évidemment, il ne s’agit pas non plus d’une panacée universelle… Ça serait trop beau pour être vrai!

Tout d’abord, les Fleurs de Bach s’adressent aux composantes émotionnelles et mentales qui accompagnent des symptômes physiques mais pas à ces derniers directement. D’ailleurs il ne faut pas en attendre un effet magique car lorsque le corps a subi un dommage, il faut attendre un certain temps pour que la réparation s’effectue : le processus est le même que dans la somatisation, c’est le corps physique qui est touché en dernier.

Les élixirs floraux ne doivent ni ne peuvent pas non plus remplacer un traitement médical, ni un travail psychologique ou spirituel.

En revanche, la florithérapie accompagnera et facilitera un dialogue corps/âme/esprit dans un but d’harmonisation, ce qui est déjà un beau programme!
Comme disait le docteur Bach : « La santé est notre héritage, notre droit. C’est l’union totale et profonde entre l’âme, l’esprit et le corps. »

Dès lors, pourquoi se priver de cet outil fabuleux de développement personnel et d’harmonisation émotionnelle, qui nous permettra de sortir du « faire » pour « être », et de la réaction face à l’imprévu pour parvenir à la création personnelle?

« La vie n’est pas un long fleuve tranquille », alors puissent les Fleurs de Bach vous accompagner sur ce chemin et vous soutenir pour trouver le sens que vous voulez lui donner. 😇

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 19
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *