Allô Maman bobo… : maux de dents

Avec un PetitDoux de 18 mois, cela fait quelques temps que je suis dans les questions de poussées dentaires, à peaufiner des solutions pour améliorer le confort de mon tout-petit dans ces périodes douloureuses!

 

Alors, plusieurs pistes m’ont aidée.

 

  1. Les huiles essentielles (à toujours diluer!)

 

1 goutte d’huile essentielle de fleur d’oranger (ouf, vu le prix! Mais elle est tellement efficace et permet d’éviter tant d’autres achats de médicaments et tout que le jeu en vaut la chandelle!) + 1 goutte d’huile essentielle de camomille romaine dans 10 ml d’huile végétale (olive, chez moi), dans laquelle je fais macérer un clou de girofle quelques jours auparavant, en posant mon petit flacon sur un radiateur (pour éviter une vraie hausse de température)

 

  • L’huile essentielle de fleur d’oranger est très apaisante et calmante.
  • L’huile essentielle de camomille romaine est un excellent anti-inflammatoire, très puissant antalgique.
  • Le clou de girofle (dont l’huile essentielle est trop forte pour un enfant! Mais le macérât est un bon moyen de profiter de ses propriétés.) est un excellent anesthésiant utilisé depuis des siècles lors des soins dentaires (que ce soit à mâcher pour soulager la douleur et améliorer haleine ou digestion, ou pour moins souffrir après arrachage).

 

  1. Le collier d’ambre

 

L’ambre est une résine de conifère fossilisée, dont la couleur varie en fonction de la nature des sols. Depuis des millénaires, on prête à l’ambre de nombreux bienfaits au contact de la peau.

Le principe serait que le fossile émet des ions négatifs qui régulent la circulation des énergies dans l’organisme, jouent sur les humeurs et la qualité de la circulation sanguine. L’ambre serait particulièrement apaisante pour les enfants, calmant leurs douleurs et les aidant à dormir.

 

Même si on ne sait pas vraiment pourquoi, ça marche!
En tout cas, chez nous, ça a été extrêmement efficace : 4 à 5 passages du mélange aromatique que je viens d’évoquer par jour pour soulager le PetitDoux versus 1 passage tous les 3 jours à partir du moment où il a commencé à porter son collier d’ambre. Autant vous dire qu’on ne va pas s’en priver!

rage dent
 

  1. Les massages du visage

 

Ou plutôt les caresses apaisantes, devrais-je dire! Car je vous mets au défi de venir pratiquer l’acupression sur un bébé qui pleure sa douleur… et s’agite tout ce qu’il peut!

 

Du coup, je choisis les lieux où je vais appliquer le fameux mélange aromatique avec un flacon à bille pour me faciliter les choses, en insistant sur les zones réflexes que le Dien Chan me permet de connaître : le milieu du front, et toute la bande de peau qui passe devant l’oreille, en descendant sans pression sous chaque lobe.
Souvent j’en profite même pour passer sur l’angle de la mâchoire si le PetitDoux n’est pas en pleine crise.
Et je le laisse maintenant manipuler son roller tout seul, il sait où aller, et n’hésite parfois pas à se masser directement les gencives (par mesure d’hygiène dans ce genre de cas : un bébé = un roller personnel). 😇

 

Et vous, comment faites-vous face à ces problèmes?
Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 3
    Partages