Immortelle, mon amour éternel 🤩

(Avertissement : article à lire en écoutant la chanson « Porto-Vecchio » de Julien Doré en sourdine pour en profiter au mieux… 😻)

 

Comme l’indique mon titre, je vais vous parler aujourd’hui de mon huile essentielle préférée, un indispensable de la trousse de l’aromathérapeute, efficace en esthétique comme en thérapeutique, aussi bien en ce qui concerne le domaine physique et l’émotionnel.

 

I. Carte d’identité

 

L’hélichryse italienne est une plante qui fleurit dans le bassin méditerranéen (Sud de la France, Corse, Sardaigne, Italie, Espagne, Europe de l’Est…), sur des emplacements secs, chauds et arides. Ses fleurs à la couleur jaune-dorée sèchent très bien, en gardant toute leur beauté, d’où leur nom d’immortelles. 

 

Moment de culture : Étymologiquement, « hélichryse » vient du grec, du nom « hélios » le soleil et de l’adjectif « chrysos » signifiant sacré ou doré. 😜
Si maintenant on utilise ces fleurs dans des couronnes mortuaires pour rappeler l’immortalité de l’âme, elles servaient autrefois de matériau précieux dans les couronnes des mariées pour que leur amour résiste au temps qui passe.

 

 

II. Ses actions physiques 

 

L’huile essentielle d’hélichryse italienne provient des fleurs de cette belle « immortelle des sables » que les Anglo-Saxons nomment « everlasting »/« Italian helichrysum ». 
Vous la trouverez sous l’appellation « helichrysum italicum ssp serotinum ». Si ce n’est pas le cas, méfiance, vous êtes face à une homonyme qui n’a pas les mêmes propriétés merveilleuses…

 

Parce que, oui, l’action extraordinaire de l’immortelle en fait un antitraumatique de tous chocs/cassures/ruptures, que ce soit au niveau osseux/musculaire/tendineux/articulaire/circulatoire! 
L’atomathérapeute Dominique Baudoux lui reconnaît les propriétés suivantes :
  • anticoagulante majeure (efficace sur les hématomes externes ET internes MÊME ANCIENS)
  • antispasmodique
  • antalgique et anti-inflammatoire 
  • cicatrisante, désclérosante, antidégénérative
  • régulatrice de la lymphe et de la circulation sanguine, antiphlébitique
  • hypocholestérolémiante, stimulant les organes responsables de l’élimination des toxines (foie, vésicule biliaire, reins, rate, pancréas).
Ses indications thérapeutiques habituelles sont donc variées : de la petite insuffisance hépatique, en passant par l’anti-chocs physiques, à l’auxiliaire contre l’arthrite et les soucis circulatoires (varices, hémorroïdes, couperose, syndrome de Raynaud…). 💛

III. Ses effets esthétiques

 

Évidemment, avec de telles quantités sur la circulation sanguine, l’huile essentielle d’immortelle s’avère une merveille pour la peau du visage (mais pas que!), qu’elle régénère avec beaucoup d’efficacité.
Fin des teints ternes ou couperosés, amélioration de l’acné extrême, cicatrisation accélérée, lutte contre l’eczéma ou le psoriasis, effet antirides notable… Un vrai must-have! 

 

IV. Ses bienfaits subtils : « voir hier pour transformer aujourd’hui » (Lydia Bosson,L’aromathérapie énergétique)

L’huile essentielle d’hélichryse italienne est dotée d’une odeur chaude et enracinante. 
Par le canal de l’olfactothérapie, elle est susceptible d’agir positivement sur les plus gros chocs affectifs et psycho-émotionnels : deuils, séparations, blessures psychologiques intervenues pendant la petite enfance…
Combattant la nervosité, elle amène la paix intérieure, nous aidant à nous sortir de situations difficiles et à nous adapter au nouveau, faisant le lien avec notre subconscient. 

 

J’ai été bluffée par son efficacité sur ma cicatrice de césarienne : amélioration esthétique rapide et incontestable (y compris en ce qui concerne les adhérences qui m’ont pourri la vie pendant plusieurs mois!), mais aussi et surtout allègement de la charge émotionnelle qui y était associée (un vrai traumatisme pour moi : une opération non voulue, en urgence, après 33 heures de souffrances vaines…). 
J’aime cette huile essentielle à tel point que je l’uilise régulièrement en guise de parfum dont l’odeur poudrée m’offre un doudou invisible mais si présent… 💛 

 

Bref, un énorme coup de cœur, même si son prix est élevé… 
On peut même l’utiliser par voie cutanée (dans le cadre d’un emploi momentané et non étendu en respectant les règles de dilution) sur les tout-petits ainsi que les femmes enceintes ou allaitantes…, une petite merveille vous dis-je! 😻😻😻
Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

1 Comment

  1. margue

    Je ne connais pas cette huile essentielle, et pour tout t’avouer le monde des huiles essentielles en général. J’en utilise ponctuellement en alimentaire ( orange, bigaradier, verveine).
    En revanche, je connais bien les immortelles, j’en ai un bouquet chez moi, dans mon salon (maintenant je penserai à toi en le contemplant). Nous les ramassons à l’Ile de Ré , sur les dunes (avec parcimonie car c’est une fleur protégée je crois). Leur parfum est enivrant et dure trèèèèèèèèèèèèèèèèèès longtemps.
    Il y a un parfum d’Annick Goutal qui s’appelle Immortelles , mais je crois qu’il est très puissant.
    Biz biz

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *