A quoi sert le Dien Chan? (Et les autres réflexologies aussi, d’ailleurs…)

C’est la question que me pose la majeure partie des gens que je rencontre… (Et la signification de ce mot barbare aussi, hein!!! 😜)

Pas toujours simple d’y répondre en quelques mots, surtout quand il s’agit d’une question purement sociale/mondaine pour savoir dans quelle case me ranger avant d’embrayer sur autre chose… Mais bon, ici la situation est complètement différente!

1. Définition

La réflexologie est une technique d’observation et de stimulation des zones réflexes, c’est-à-dire les zones du corps qui comportent le plus grand nombre de terminaisons nerveuses.

On trouve ces zones réflexes sur le visage, la plante des pieds, l’oreille et la paume des mains. C’est ainsi que le praticien en réflexothérapies combinées pourra travailler ces différentes zones au cours d’une même séance, en fonction de la problématique rencontrée par la personne en consultation.

La stimulation mécanique, thermique ou électrique va donner au cerveau, via le système nerveux, un certain nombre de consignes pour aider le corps à retrouver son homéostasie dans sa capacité naturelle de régulation.

Bref, c’est un peu comme si on appuyait sur les touches du clavier d’un ordinateur (zones réflexes) qui relaient les infos à l’unité centrale (cerveau) qui les transmettra ensuite à l’écran (corps)… (Non non non, pas taper, les bons informaticiens! 😜)

2. Domaines d’intervention du praticien en réflexologies combinées

Voilà pour ce qui est du « comment ça marche ». Mais à quoi ça sert concrètement?

Eh bien ces réflexothérapies combinées fournissent tout un arsenal varié pour prendre en charge des troubles fonctionnels, complémentaire aux soins médicaux et paramédicaux qui agissent notamment sur les problèmes structurels et organiques.

A. Qu’est-ce qu’un trouble fonctionnel?

Le terme de « troubles fonctionnels » regroupe l’ensemble des symptômes qui n’ont pas d’explication médicale claire et nette, contrairement aux troubles lésionnels par exemple.

Ces troubles peuvent toucher n’importe quelle région du corps : la tête (migraines, acouphènes, vertiges, troubles aux yeux…), le thorax (sensation de manquer d’air, douleurs pseudo-cardiaques…), le ventre (alors là, il y en a plein! Et on constate le plus souvent que les symptômes arrivent ou empirent sous l’effet du stress et de la fatigue…), le pelvis (de la vessie instable aux fissures anales en passant par les hémorroïdes et les démangeaisons diverses et variées!), la peau (démangeaisons, éruptions, problèmes de circulation sanguine, soucis de régulation thermique…), le système locomoteur (si souvent touché par des douleurs et inflammations pas toujours bien comprises : pensez aux fameux « troubles musculo-squelettiques » souvent en rapport avec de mauvaises conditions de travail!!!).

Ce qui est sûr, c’est que ces troubles sont :

– inquiétants car sans réelles explication ni solution médicales

– handicapants car provoquant une « escalade thérapeutique »

– capricieux et souvent considérés finalement comme d’ordre psychosomatique

– de bon pronostic.

B. Quelques exemples de domaines dans lesquels un praticien en réflexothérapies combinées pourra intervenir avec efficacité

– fatigue, surmenage, épuisement

– troubles du sommeil (insomnie, réveils nocturnes, cauchemars…)

– troubles psycho-émotionnels (anxiété, manque de confiance en soi, phobies, spasmophilie, irritabilité, nervosité, colère, soucis de mémoire, problèmes de concentration …)

– addictions (tabac, alcool, troubles alimentaires, sevrage médicamenteux…)

– peau (acné, cicatrices, eczéma…)

– amélioration de la circulation sanguine et lymphatique, amincissement

– organes des sens et la face (fatigue des yeux, accompagnement des troubles et douleurs diagnostiqués ; soucis au niveau du nez et des sinus ; problèmes de gorge et de cordes vocales ; troubles localisés sur les gencives ou dans la bouche en général, aphtes, salive, douleurs dentaires ; problèmes d’oreilles, vertiges, acouphènes, piercings mal cicatrisés…)

– troubles digestifs (diarrhée, constipation, mauvaise haleine, ballonnements…)

– troubles de l’appareil locomoteur (douleurs nerveuses du genre sciatique/cervico-bracchiale, douleurs chroniques et inflammatoires diagnostiquées : arthrose, fibromyalgie, algodystrophie…)

– troubles masculin/féminin (infertilité, frigidaire, impuissance, ménopause…)

Bref, il y a quand même pas mal de choses à faire, n’est-ce pas? Et ce quasiment sans contre-indication!!! 😇

Santé, équilibre, beauté au rendez-vous, aucune pratique invasive, “cours particulier” pour aider la personne à gagner en autonomie et en connaissance d’elle-même… Un vrai programme de vie en soi, du développement personnel commençant par le corps…

Qui a déjà testé ce genre de pratique thérapeutique alternative? Pour quoi? Et qu’en avez-vous pensé?

Je suis curieuse… 😜

Laisser un commentaire

sept + 18 =