Liste de courses pour beauté du quotidien

« Les listes font partie de notre quotidien comme de notre mental. Elles nous apportent un support indispensable. Nous en dressons des centaines : ce que nous devons faire, voudrions faire, avons fait, des listes d’adresses, de recettes, de lectures, d’objets à emporter en voyage, de projets… Souvent, elles nous aident à « fonctionner ». Mais il faut bien l’admettre, elles n’ont pas leur place dans les écrits que nous conservons, ni la reconnaissance qu’elles méritent. Elles nous aident tant, pourtant, à garder le contrôle de notre vie, à gagner du temps, à éviter les oublis, la confusion, le stress… »

Extrait de : Dominique, Loreau. « L’ART DES LISTES » ROBERT LAFFONT

Voilà un livre que je ne saurais que vous conseiller de lire. Dominique Loreau est une Française qui vit au Japon et réfléchit depuis toujours à ce qui fonde la différence entre les cultures de ses deux pays, s’intéressant notamment de très près au minimalisme cher à ses compatriotes d’adoption… Lisez, si vous en avez l’occasion : L’Art de la simplicité et L’Art de l’essentiel. 😇😇😇

Bon, retournons à nos moutons! L’objet de l’article de ce jour n’est autre que de vous aider à vous organiser pour avoir toujours sous la main les petites choses nécessaires pour prendre en main votre beauté, au quotidien, à domicile, et surtout « par vous-mêmes »!

Matières premières, tout d’abord! Mes « indispensables »…

– du beurre de karité (chez http://velan.paris/, ma caverne d’Ali Baba, super épicerie indienne à Paris, station Strasbourg-Saint Denis ou sur le site https://www.sheaterraorganics.com/ pour trouver des variétés plus rares genre le nilotica)
– de la cire d’abeille (chez l’apiculteur du coin, en blocs déjà filtrés –
http://www.munier.fr/ruchers2009/contact.html : une vraie pépite trouvée dans les Landes! -, c’est la meilleure solution ; mais on en trouve aussi chez Velan ou en magasin bio)
– une excellente huile d’olive 1ère pression à froid (ou de l’huile de riz 1ère pression à froid Émile Noël ou de la cire de jojoba, je n’ai pas trouvé ce qui me convenait jusqu’ici) : petite préférence pour celle venue de Crète http://terre2crete.com/, mais c’est mon goût personnel, puisque je l’utilise aussi en cuisine, bien sûr!
– un gros pot d’huile de coco extra-vierge et bio (magasin bio, ou DM pour ceux qui habitent près de l’Allemagne!)
– une petite bouteille d’huile de ricin (chez Velan, là encore!)
– beurre de cacao en paillettes (magasin bio)
– SCI (tensioactif chez Aromazone http://www.aroma-zone.com/info/fiche-technique/tensioactif-sci-aroma-zone)
– de la lécithine de soja (supermarchés, rayon diététique)
– du gel d’aloé véra (facile à trouver en magasin bio)
– eau de rose ou de fleur d’oranger (vérifier qu’il s’agit bien d’eau distillée, pas aromatisée, chez Velan, toujours, ma source préférée, si vous n’avez pas de petit producteur sous la main)
– de l’argile blanche (magasin bio ou parapharmacie)
– flocons d’avoine (en magasin bio)
– du savon doux saponifié à froid (pas de marque spécifique à vous recommander actuellement, puisque moi j’utilise ceux que j’ai achetés à Tahiti -oui oui, un certain nombre de pains!-, à une super créatrice que vous pouvez trouver sur Facebook « Véro l’îlot » ; cela étant mon stock touche à sa fin, et si vous avez des sources, je suis preneuse!)
– du miel
– du vinaigre blanc (grandes surfaces)
– du bicarbonate de soude (magasin bio pour de grandes quantités)
– de la teinture de benjoin (trouvable en pharmacie)
– quelques huiles essentielles à choisir selon l’état de votre santé, les besoins de votre peau, votre situation familiale (!!!), et la latitude où vous vivez… Je développerai cela dans un autre article!

Les outils ensuite!
– des cuillères à mesurer, de matière facile à laver et stériliser
– un mini-fouet métallique (voir sur Aromazone si besoin)
– de quoi utiliser en bain-marie
– des bouteilles compte-gouttes (ou de jolis petits flacons en verre avec des agitateurs en verre, comme ceux qu’on utilisait en cours de chimie!) : à acheter en pharmacie ou sur des sites genre Aromazone
– des bols de cuisine autres qu’en métal
– des petits contenants recyclés : petits pots de confiture, pots de crème en verre etc
– des lingettes ou cotons lavables : à faire soi-même, acheter sur Etsy, demander aux couseuses de son entourage …

Les protocoles d’usage feront quant à eux l’objet d’autres articles. 😇

Bonnes courses!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *